mon profil de musicothérapeute

Présentation du soin proposé :

La musicothérapie est une psychothérapie où l’outil principal est la musique, l’échange sonore. Elle est indiquée pour les personnes en souffrance, en touchant directement les émotions, besoins et ressentis. Elle convient surtout pour celles et ceux qui n’ont que peu ou pas accès à la parole, mais aussi pour tout à chacun.

Qui suis-je ?

Depuis l’âge de 11 ans, j’ai choisi d’aller vers les ‘anawims’ des temps actuels : ceux qui sont ‘mis de côté’.

Après des études en ‘Haute École’ (INSA), je me suis consacré à l’enseignement en collège.

Tout en suivant des formations nécessaires, j’ai pris le temps d’accompagner des personnes prises dans des addictions, des personnes en prison, en hôpital psychiatrique, SDF, en fin de leur vie et, par l’engagement en associations, de suivre des micro-projets dans les pays les plus pauvres…

De 2001 à 2017, j’ai exercé le métier d’éducateur spécialisé D. E. dans le secteur des ‘handicaps divers’. J’ai repris des études afin d’aller vers le thérapeutique. En effet, je désirais donner la possibilité d’agir sur les causes, et non plus seulement avec les symptômes qu’elles engendrent.
J’ai obtenu mon diplôme universitaire de musicothérapeute en 2016 à l’Institut de Musicothérapie de Nantes (sous l’autorité de la Faculté de Médecine) et je me suis inscrit en tant qu’autoentrepreneur.

Au fur et à mesure de ma pratique auprès de personnes n’ayant plus accès aisé à la parole ou n’étant pas en capacité de symbolisation, je mesure la portée du soin ‘musicopsychothérapeutique’ à chaque nouvelle prestation. Je me sens comme privilégié…

Quelles souffrances je propose de soigner, en complément des soins déjà fournis?

  • Versant psychique en soins palliatifs.  Permettre la personne, arrivée à la fin de sa vie, de fermer son livre en paix. Possibilité, si la personne le souhaite, de faire des séances en famille.
  • Estime de soi dévalorisée.
  • Difficultés de communication [aphasies, mutismes, états démentiels…]
  • Troubles neurocognitifs sévères [type Alzheimer et troubles associés, maladies de Parkinson, AVC…]
  • Troubles psychiques [dépressions, bipolarités, schizophrénies… ].
  • Troubles addictifs [alcool, drogues, jeux d’argent, ’workaddiction’, sexe…].
  • Troubles du comportement [conduites déviantes, hyperactivités, agressivités, automutilations, tendances suicidaires… ]
  • Troubles du travail [’burn out’, ‘bore out’, ‘brown out’… ]
  • Troubles autistiques.
  • Traumatismes, phobies, troubles obsessionnels compulsifs…
  • Troubles du sommeil.

Quelles personnes je me propose de soigner, en lien étroit avec les médecins et équipes soignantes ou/et éducatives ?

Chaque être humain, quel que soit son âge, son diagnostic, son groupe d’appartenance, soit :

  • Les Anciens en grande détresse psychique, en établissements ou à domicile.
  • Les Personnes déficientes intellectuelles.
  • Les Personnes porteuses de handicap(s) [génétique, psychique, moteur, sensoriel, social… ].
  • Les Migrants.
  • Les Personnes porteuses de maladies dégénératives [cancers, VIH, sclérose en plaque…].
  • Les Groupes : groupes restreints, de 3 à 4 personnes, d’âge et de troubles similaires +  groupes de professionnels en entreprises ou en ESMS.

Effets secondaires désirables :

L’emploi de la musique permet, par son action sur les neuromédiateurs et la plasticité cérébrale :

  • Un allègement des traitements médicamenteux (en lien avec le médecin traitant).
  • Un possible déblocage (ou amélioration) des secteurs du langage et de la motricité.

Comment je procède ?

Chaque accompagnement en musicothérapie est personnalisé, en fonction de chacun.

  • En premier lieu, je propose de passer un bilan ‘psychomusical’ :

Il permet de voir si des soins en musicothérapie peuvent être bénéfiques au patient, ou pas. Si oui, il permet de discerner quels modes de musicothérapie, quels instruments, quelles musiques sont adaptés et adoptés par le patient. Il permet aussi de fixer un cadre adapté de travail en séance [durée : de 15mn à 1h30, fréquence, axes de travail… ].

  • Où j’interviens?

Je me déplace au lieu de vie du patient ou dans un lieu fournit par les différentes structures, dans un rayon de 30 km autour de Basse Indre (44610).

  • Quelle est ma ‘boîte à outil’ de musicothérapeute ?

Je mets à disposition 50 instruments de musiques originelles de tous pays, gratifiants.

Mes ressources ‘psycho-musicales’ : j’utilise l’Improvisation clinique [accompagnement de l’expression des ressentis, de l’apaisement de la souffrance…] ;  l’Identité Sonore [permettre au patient de se dire, de se retrouver, de se recentrer…] ; la Communication sonore.

Mes ressources ‘psychologiques’ : j’utilise la Psychologie humaniste [Écoute Active, empathie soignante…] ;   la Psychologie psychanalytique [processus d’Individuation selon Carl Jung…] ;   des Méthodes et approches spécifiques [Montessori, Humanitude, Validation, Systémie…] ;   la Communications Non Verbale et la Communication Non Violente.

Je suis aussi un musicien confirmé, en flûtes [traversière, baroque, bambou…], en percussions, en chant [soliste baryton, chef de chœur, techniques vocales ethniques…].

Coût :

Le coût comprend : la préparation et le suivi de la séance spécifique au(x) patient(s), l’apport et l’entretien de mes instruments (instrumentarium), la préparation des bandes sonores et de la salle, mes déplacements. Soit : 40 euros de l’heure, TTC.

Contacts :

concertidevie@free.fr

07 80 33 50 24

à bientôt…

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s